mardi 17 mai 2022

Cliquer sur la photo pour découvrir le clos en 40 images, 
au fil des saisons et au fil des années: 

https://1drv.ms/u/s!AnRN24_d3ibMg9wmHFIYwrBeaC-4Ew?e=RR455S

LE JARDIN DU CLOS MI-MAI 2022

 

Cliquer sur la photo pour ouvrir le diaporama

Voici quelques vues d'ensemble pour montrer comment le jardin se présente une quinzaine de jours avant l'ouverture au public pour la semaine au jardin du 4 au 12 juin.

Les roses ont commencé à éclore et les températures élevées, trop élevées pour la saison, vont accélérer le processus. Que nos futurs visiteurs se rassurent: il en restera assez pour satisfaire les amateurs. La sécheresse n'a pas encore fait trop de dégât et la pelouse (je devrais dire la prairie) est encore verte grâce aux fréquentes rosées matinales... mais pour combien de temps encore?

Les promeneurs pourront s'attarder dans tous les coins du jardin présentés ici pour repérer les détails et s'imprégner des atmosphères qui les attirent plus particulièrement.

jeudi 7 octobre 2021

Gilles et sa biche

Extrait de la Légende dorée

Saint Gilles, abbé 1er septembre

[......] Gilles craignant les dangers de la louange humaine s'enfonça encore dans le désert, où il eut le bonheur de trouver une grotte auprès d'une source. Et il eut pour nourricière une biche qui, à de certaines heures, venait lui donner son lait.

Or, un jour, les fils du roi qui chassaient par là, virent cette biche et la poursuivirent avec  leurs chiens. Effrayée, elle se réfugia aux pieds de saint Gilles. Et celui-ci, étonné de ses cris, sortit de sa cellule et entendit les chasseurs. Il demanda alors à Dieu que fût sauvée la bête qu'il lui avait donnée pour nourricière. Et, en effet, aucun des chiens n'osait s'approcher de la biche. La  nuit étant proche, les chasseurs s'en revinrent chez eux. Et, le lendemain, de nouveau, ils durent rentrer chez eux sans avoir pris la biche.

Ce qu'apprenant, le roi se rendit sur les lieux avec l'évêque et une foule de chasseurs. Et comme, de nouveau, les chiens refusaient d'approcher, un des chasseurs, par accident, blessa d'une flèche le saint qui demandait grâce pour la biche.[....]


Saint Gilles s'est invité au Clos sous la forme de deux statues:


La taille ne fait pas le saint: ils veillent tous deux à leur manière sur la maison



dimanche 18 octobre 2020

L'ARBORETUM DE LA FOSSE à TROO (LOIR ET CHER)

Voici un aperçu de notre album photos de l'arboretum de La Fosse situé près de Troo (Loir et Cher), lors d'une visite en juillet 2020. Le Parc de La Fosse, près de Montoire sur le Loir, est présenté comme l'un des plus anciens arboretums de France. Crée au XVIIIe siècle, il s'étend sur un coteau du Loir d'une superficie de 25 ha autour d'un superbe manoir de la même époque. 

Le dessin paysager a été réalisé par son premier propriétaire, Alexandre-Sébastien Gérard. Il a été entretenu par 8 générations de la même famille. Le parc de La Fosse, comme d'autres arboretums, joue un triple rôle de conservation, d'expérimentation et d'observation. Il a reçu en 1978 la protection des Monuments Historiques. 

L'impression est grandiose, surtout celle des immenses allées et clairières bordées d'arbres centenaires. 

Un bémol cependant: entrée trop chère et absence d'un descriptif du jardin à disposition des visiteurs permettant de retrouver le nom des plantes. L'intérêt didactique de la visite est donc quasiment nul même si l'esthétique est remarquable. 

* Pour un groupe de 15: 14 euros par personne + 5 euros par personne pour le guide, soit 19 euros en tout par personne !