LES FRUITS (3/5). F. SECS DÉHISCENTS

Source bibliographique: F. Dupont et F. Guignard, Botanique. Masson, 2007

Les fruits déhiscents sont les plus primitifs. Ils sont pluriséminés, c'est-à-dire qu'ils contiennent plusieurs graines. Leurs mécanismes de déhiscence sont spécifiques et donc importants en taxonomie. Les fruits secs déhiscents comprennent:

1. GOUSSES ET FOLLICULES

Elles proviennent d'un ovaire simple, chaque fruit étant issu d'un carpelle isolé.
La gousse est issue d'une même fleur (ex. Fabacées), tandis que le follicules résultent du regroupement de plusieurs fleurs (ex. Pivoine, Héllébore). 
La gousse s'ouvre par un double déhiscence (suturale et dorsale).
Le follicule s'ouvre par une unique déhiscence (suturale).





2. CAPSULES

Fruits provenant d'un ovaire syncarpé et d'une seule fleur. Elles peuvent être pluriloculaires quand elles sont issues de carpelles fermés, uniloculaires si elles proviennent de carpelles ouverts. Leur caractérisation taxonomique fait intervenir la placentation (voir billet antérieur) et le mode de déhiscence.


Posts les plus consultés de ce blog

LES PLANTES DU CLOS (1) - 18 JUIN 2020

LA VIE DE SAINT GILLES SELON LA LÉGENDE DORÉE